Gallo_Pinto_ Costa Rica

Le Costa Rica, une destination incontournable du continent américain

Le Costa Rica est un magnifique pays qui se trouve sur l’isthme centraméricain, coincé entre le Panama et le Nicaragua. Étant connue sous le surnom la « Suisse de l’Amérique Centrale », cette terre de contraste affiche un décor verdoyant qui ne laissera pas les passionnés d’écotourismes indifférents. En outre, si cette destination est très populaire auprès des bourlingueurs, toutes nationalités confondues, c’est en partie grâce à l’accueil bienveillant de ses habitants que l’on appelle affectueusement « les Ticos ». Hormis cela, cette contrée a une étendue relativement réduite. Elle couvre en effet une superficie d’à peu près 51 100 km². Toutefois, malgré sa taille minime, cet État sud-américain n’a rien à envier à ses voisins lorsqu’il s’agit de richesse naturelle. D’ailleurs, les diverses aires protégées qui parsèment son territoire font office de refuges aux innombrables espèces faunistiques qui y abondent. Parmi les zones de conservation que les routards n’omettront pas de visiter au cours de leurs séjours au Costa Rica, il y a le parc national du Guanacaste. Celui-ci se trouve au nord-ouest de cette contrée. Il est considéré comme étant le réservoir d’eau de la région. Ce site est fréquenté par toutes sortes d’animaux, dont des agoutis, des pumas, des ocelots, des oiseaux et des reptiles.

Profiter d’une escale au Costa Rica pour découvrir la cuisine de ce pays

Séjourner au Costa Rica ne doit pas se limiter à la visite des sites qui font la renommée de cette contrée. En effet, voyager sur place permet également de découvrir la gastronomie de ce pays. Cette dernière utilise beaucoup le frijole (haricot rouge ou noir) et le riz. Ces deux ingrédients composent bon nombre de spécialités costaricaines, pour ne citer que le gallo pinto. Celui-ci se concocte avec du riz, des haricots, de la coriandre et des poivrons rouges. Pour plus de saveur, on ajoute parfois à ce mets de la viande, des œufs, du fromage frit et même des morceaux de banane plantain. Les fins gourmets qui effectuent un voyage dans cette destination profiteront de cette opportunité pour ravir leurs papilles avec le ceviche. Il s’agit d’un plat à base de poissons ou de fruits de mer. Le tout est assaisonné de coriandre et d’oignon et mariné dans du jus de citron.

Quand partir au Costa Rica ?

Chaque année, une foule de bourlingueurs réalisent un séjour au Costa Rica. C’est tout à fait justifié puisque ce pays regorge de sites touristiques qui combleront l’envie de découverte des routards. Toutefois, il ne faut pas apparenter un voyage dans cette destination à un saut dans le vide, car effectuer un périple dans cette contrée nécessite quand même quelques préparations. L’une des premières choses à faire avant de visiter ce paradis terrestre est, bien évidemment, déterminer la période idéale pour s’y rendre. Pour ce faire, avoir une connaissance plus ou moins approfondie du climat costaricain est de rigueur. Ce faisant, les routards constateront que décembre à avril est à privilégier si l’on souhaite profiter de la saison sèche. Par ailleurs, ceux qui rêvent d’explorer cet État sud-américain tout en jouissant d’un décor verdoyant et d’une ambiance plus tranquille loin des affluences touristiques opteront pour le mois de mai.